Business Angel ou fonds d’investissements.

Written by Alain. Posted in Entreprendre

Les business angel ou peu importe comment ils se prénomment se présentent en tant qu’investisseur. Quelle rigolade !! J’ai eu l’occasion de rencontrer l’un d’eux lors d’un salon destiné à l’entreprise. Si vous avez déjà eu l’opportunité d’aller à ce genre de salon mais à chaque fois que je m’y rends, je ressens la même impression. Je suis perdu! Grand, plein de monde partout et vous ne savez pas trop dans quelle direction aller et vers qui vous tournez. Bref, au détour d’une allée, bien alligné en rang d’oignons, les stands de fonds d’investissement privé.   Le plus connu est sans nul doute les Business Angels.   Pour ceux qui ne connaissent pas, il s’agit d’un groupe de particuliers qui désirent investir leurs fonds propres dans une entreprise qui démarre ou qui désire évoluer. En gros, une niche fiscale. Par curiosité, je m’approche du stand. Il n’a pas fallu deux secondes pour que l’un d’eux m’interpelle. Il faut dire, j’étais habillé en costume, plutôt fringant, une petite valisette, bref, un vrai petit chef d’entreprise. Comme quoi, un costard ça peut vous ouvrir des portes !   Ni une ni deux, j’enclenche la discussion sur ma boîte et j’explique que j’aurais sûrement besoin d’investissement dans un futur proche. Ce monsieur commence à m’expliquer les démarches à suivre afin de leur présenter un dossier. Vous ne pouvez pas imaginer tout ce que vous devez fournir pour que ce genre de fond daigne s’intéresser à vous. N’espérez pas aller les trouver avec juste un projet. Même si celui-ci est en béton avec une idée qui va sans aucun doute révolutionner tous les ménages! Impossible d’avoir leur faveur sans une entreprise déjà montée et qui réalise des profits. Et de préférence des gros !   Et on appelle ça des investisseurs?   Personnellement, je ne vois pas en quoi ils « investissent ». Investir, pour moi, cela sonne dans mon oreille comme « prendre des risques ». On investit en bourse. D’une manière très calculée, certes, mais en prenant des risques quand même. Il s’agit de jouer sans filet! Or, je ne vois pas en quoi mettre de l’argent dans une entreprise déjà pérenne et avec un très gros potentiel de développement constitue un risque. Ou alors expliquez moi. Bref, tout ça pour dire que, à mon avis, il faut se méfier de la peste de ce genre de pratique. Ceci dit, je ne veux pas non plus « trop » cracher sur ce genre de service qui à surement dû rendre beaucoup de service a des entreprises en recherche de fonds. Voilà, j’avais juste envie de pousser un petit coup de gueule.   C’est fait, donc maintenant, je peux continuer à bosser.   A bientôt pour le prochain…

Laisser un commentaire

Vérifiez que vous être humain :